Abris de hérisson dans son jardin

Aménager un habitat pour hérisson dans son jardin peut être d’une grande aide pour eux. En effet, le hérisson est un animal très vulnérable qui est considéré comme une espèce en voie de disparition. Il est d’autant plus menacé durant l’hiver, il doit préparer au mieux son hibernation s’il veut survivre.

Nous verrons  dans une premier temps comment le hérisson fabrique son nid dans la nature, et que son habitat est désormais menacé. Puis dans un second temps nous verrons comment en accueillir au mieux  dans son jardin en aménagement un habitat pour hérisson .

 

Le choix du lieu d’habitation du hérisson

Avant de s’atteler à la tâche d’accueillir le hérisson dans notre jardin,  il est important de savoir comment, dans la nature, les herissons construisent leur nid.

Les hérissons choisissent leur zone de vie en fonction de deux critères : l’existence d’abris naturel (haies, buissons, tas de bois) et la présence de nourriture. Le herisson s’installe donc dans les zones forestières, agricoles, les prairies, les lisières de forêts, les terres cultivées, et les jardins.

 

Comment le hérisson construit son habitat

 

Une fois que le hérisson décide du lieu de nidification, il y apporte tout le matériel nécessaire à la construction. Il a alors besoin de feuilles mortes, d’herbes, des fougères, les feuilles sont idéales car étanches.

Le herisson les empile en formant un gros tas faisant à peu près cinquante centimètre de large, il les imbrique ensuite dans une structure suffisamment solide.

Après cela le mammifère creuse l’intérieur en effectuant des mouvements de rotations, c’est ainsi que les murs sont créés, ceux-ci font alors environ quinze centimètres d’épaisseur, le nid du hérisson est ainsi accessible via un petit tunnel.

 

L’importance de l’habitat dans la vie du hérisson

 

Les tas de feuilles ont pour grand rôle de protéger au maximum le hérisson de la température extérieure, qu’il fasse très chaud ou très froid. La température ambiante sera toujours entre 1 et 5° C.

Le nid du hérisson doit pouvoir tenir d’une année à l’autre, mais en général, seulement 30% des nids sont habitables jusqu’au prochain hiver même si dans la plus part du temps ils ne sont pas réutilisés, en effet plus de la moitié est occupée pendant au moins un mois, le reste le sont pendant six mois.

La construction du nid s’effectue pour les femelles durant plusieurs jours avant la naissance de ses bébés hérissons. Les jeunes hérissons s’y emploient durant l’automne pour préparer l’hibernation durant l’hiver.

L’habitat du hérisson est très important car il y reste 100% de son temps durant l’hibernation et 75% de son temps le reste de l’année.

Mais aujourd’hui son habitat est menacé par les constructions des hommes, l’agriculture intensive et l’utilisation massive de pesticides. Le herisson est aujourd’hui considéré comme une espèce en disparition, il a de plus en plus de mal à trouver refuge, en cause, la disparition des haies et arbres creux, la disparition des espaces verts. Voilà pourquoi il se rapproche un peu plus des agglomérations.

 

Un hérisson dans mon jardin

 

Nombreux sont les personnes qui sont effrayés par les herissons, certaines personnes essayent même de s’en débarrasser, ils ne savent pas que leur présence est une aubaine.

En effet ce petit animal insectivore doit être perçu comme un allié du jardinier, étant donné qu’il se nourrit de tous les ravageurs du jardin tel que les limaces, les vers, les jeunes escargots, les larves de hannetons, les chenilles de noctuelles, et pour terminer il peut même se charger volontiers des petits rongeurs.

Le hérisson établit son habitat la plus part du temps sous les buissons épais, entre les racines des arbres creux ou dans la végétation herbacée.

 

L’habitat du hérisson au sein du jardin

 

Détenir un hérisson est formellement interdit en France : Depuis avril 1981, le hérisson d’Europe bénéficie d’un statut de protection total. C’est-à-dire qu’il est interdit de le détruire, de le naturaliser, de le capturer, de le commercialiser ou même de le transporter ; qu’il s’agisse d’un individu mort ou vivant. Ce n’est pas un animal qui s’apprivoise il doit rester libre de ses faits et gestes dans le jardin. Mais rien n’empêche d’aménager un habitat artificiel afin que le herisson puisse se sentir chez lui et en sécurité, et préparer l’arrivée de l’hiver sereinement et préparer au mieux l’hibernation.

 

Deux solutions se présentent pour accueillir au mieux le hérisson dans son jardin :

 

Premièrement il est possible d’acheter un habitat pour hérisson dans le commerce sur internet. L’installation est simple, il suffit de disposer le gite dans un lieu calme et abrité du vent, de parsemer l’intérieur de feuilles et d’herbe.

Où alors, on peut le réaliser à partir de douelles d’un vieux tonneau, d’une caissette de bois, ou d’une cagette de légume récupérée chez l’épicier par exemple.

Il faut ensuite garnir l’intérieur d’herbes et de feuilles, il faut également prévoir un petit tunnel permettant à le hérisson de s’y faufiler, mais également empêchant des visiteurs mal intentionnés de pour voir s’y rendre.

On peut disposer sur le haut quelques ardoises, tuiles, ou bien une plaque d’acier afin de protéger le hérisson d’intempéries éventuelles.

 

abris-hérisson

Pour que le hérisson prenne conscience du nid, on peut l’attirer en disposant de la nourriture autour du gite. Tel que de la nourriture pour hérisson, des croquettes pour chiens ou chats.

Il faut également toujours disposer un peu d’eau à proximité de l’habitat pour hérisson afin que celui-ci puisse se ressourcer.

Bien entendu, il est impératif de se débarrasser de tous produits chimiques qui viendraient à bout des hérissons, tels que les pesticides. Il faut alors engager des techniques de culture respectueuse de l’environnement.

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour suivre toute l’actualité sur les hérissons

    

Laisser un commentaire

Facebook
Twitter
GOOGLE