La vie quotidienne des hérissons

Les différentes activités des hérissons

La vie quotidienne des hérissons est séquencée par six phases. Ces périodes sont marquées par différents types d’activités qui sont essentielle à leur survie et semble être toutes influencée par les conditions météorologiques.

 

  1. La phase de repos des hérissons
  2. La recherche de nourriture
  3. La construction du nid d’un hérisson
  4. La période de migration
  5. La phase d’exploration
  6. Les activités de contacts

La-vie-quotidienne-des-hérissons

La phase de repos des hérissons

Cette activité représente 87% de la vie quotidienne de la vie des hérissons.

Durant cette phase, ils ne quittent pas leurs terriers et s’y reposent durant une grande partie de la journée. Les seuls mouvements qu’ils adoptent sont des changements périodiques de positions. Durant la période de reproduction des herissons, ils leurs arrivent également de faire leurs toilettes. Les mères qui ont mis bas à une portée de bébés, allaitent, lèches et surveilles ses progénitures. Il arrive parfois qu’ils procèdent à des bains de soleils de 30 à 60 minutes, en pleine journée. Cependant, les hérissons ne s’éloignent pas de leurs nids.

 

La phase d’alimentation

L’alimentation est l’activité la plus importante de la vie quotidienne des hérissons. Cette phase est indispensable à leurs survies. Durant la saison où les ressources de nourritures sont plus abondantes, elle occupe entre quatre à 21% de leurs temps. La recherche de nourriture débute au début de la nuit. Durant celle-ci, ils peuvent parcourir beaucoup de distance afin d’atteindre leurs terrains de chasse habituel.

Les herissons explorent les environs en fouillant les recoins avec son museau. En effet, lors de ces déplacements le hérisson peut parfois sembler être désorienté et incertain. Ses mouvements sont marqués par des arrêts plus ou moins long avec des changements fréquents de direction. Ils se nourrissent essentiellement d’aliments qui se trouvent au ras du sol mais sont capables de soulever des objets pour trouver leurs nourritures.

Le hérisson n’est pas compliqué en termes d’alimentation même s’il a ses préférences. En effet, ils préfèrent se nourrir de proies molles par rapport aux animaux à carapaces. Celles-ci lui demandent moins d’énergies et lui apporte plus en termes de calories.

La phase de construction du nid du hérisson

La phase de la construction du nid n’est pas une étape fréquente de la vie quotidienne des hérissons. Elle est saisonnière, cependant, elle a son importance. Le nid des hérissons est généralement utilisé pour leurs hibernations. Les matériaux utilisés pour les confectionner sont composés d’herbes et de feuilles sèches. Ces matériaux constituent d’excellent isolant contre les variations de températures. Les hérissons transportent dans leurs gueules un amas de feuilles vers l’emplacement qu’ils auront choisis pour leurs nids.

La construction du nid nécessite plusieurs heures et jours consécutifs. Les femelles, le construisent souvent avant la mise à bas de leurs progénitures. Les jeunes herissons effectuent plusieurs tests avant de déterminer quel nid sera le meilleur pour d’hiberner.

Il se peut que les nids résistent d’une année à l’autre. Le nid est en général occupé durant six mois en continu. Le nid des hérissons sont individuels, seuls les femelles le partagent avec leurs bébés.

 

La phase de migration des hérissons

Les activités de migrations correspondent aux déplacements rapides des hérissons. En effet, la vie des hérissons est marquée par de nombreux déplacements. Cette phase nécessite généralement plusieurs heures mais cela dépend de la saison. Ils sont plus actifs lors du Printemps et automnes. Durant ces périodes, les herissons migrent d’un point à un autre de manière contrôlée et certaine. Cependant, cette activité n’est pas la plus importante de la vie quotidienne d’un hérisson

 

La phase des déplacements exploratoires

Les déplacements exploratoires sont liés avec la phase d’alimentation. Elles se produisent généralement lors des mois de Mai et Avril. Durant cette période, les hérissons vont aller explorer les alentours. Ce sont des petits déplacements qui sont limités dans le temps. Le hérisson va aller explorer les différents lieux et terrains de chasses qu’il ne connait pas.

Lors de cette activité, le hérisson se déplace de manière très prudente.  Il va également à la découverte de cavités et autres trous qui sont sur son chemin.Tout au long de cette exploration, les hérissons vont se nourrir.

 

La phase d’activité de contact

Les hérissons sont des animaux solitaires qui ont très rarement des relations avec ses congénères. Cependant, les activités de contact sont indispensables dans quotidienne de la vie des hérissons. Notamment lors des périodes d’accouplement.

Cette phase de socialisation, a lieu d’Avril à Août. Durant cette période, les hérissons vont se déplacer rapidement afin de trouver leurs congénères. En fonction de la taille et du sexe du hérisson rencontrés, la réaction sera différente. Si c’est un mâle, des combats, salutations, poursuite ou la fuite. Si c’est une femelle, des parades amoureuses pour la séduire pour finir par une phase de reproduction des herissons.

 

La vie quotidienne des hérissons, très chargée

Pour résumé, les principales phases d’activités sont essentiellement à but alimentaires. Elle se situe généralement entre vingt-heures heures et vingt-deux heures dès le coucher du soleil. Cette hyperactivité se termine aux alentours de deux heures du matin. Lors de l’autre partie de la nuit, le hérisson s’alloue à d’autres activités. Parmi elles, ont compte les autres phases d’activités qui régit la vie quotidienne des hérissons. La construction du nid, les migrations, les explorations et les phases de socialisation des hérissons. Les hérissons se reposent généralement en pleine journée.

Toutes ces activités sont fortement influencées par son environnement extérieur. Notamment les variation météorologies. C’est pour cela que les hérissons doivent consciencieusement fabriquer un nid qui résistent aux variations de température.

Aujourd’hui, les hérissons sont de plus en plus nombreux autour des agglomérations. Surtout aux alentours des décharges publiques et des poubelles ou encore dans nos jardins. Dans lesquelles il y cherche sa nourriture. C’est pourquoi nombreux d’entre eux se retrouvent écrasés sur les routes.

Les hérissons ont donc un planning bien rempli. Cependant, à cause de la déforestation, ils sont contraints de quitter leurs environnements naturels pour s’aventurer dans les villes. Beaucoup d’entre eux trouvent la mort sur nos routes. C’est pourquoi il est indispensable d’aider nos chers hérissons à survivre et ainsi poursuivre la reproduction de l’espèce.

Laisser un commentaire

Facebook
Twitter
GOOGLE